Carnet de route

Pont Caffineau sous les eaux ... et le soleil

Sortie :  du

Le 25/01/2014 par Peigné Etienne

Organisé à Pont Caffineau le samedi 25 janvier 2014 (9h30-17h)


Nous sommes donc 20 débutants à écouter les conseils avisés de nos 4 GO (gentils organisateurs Guillaume, Hervé, Christophe, Denis et Alain) pendant cette journée d’initiation aux techniques alpines fondamentales. Nous pouvons au passage, les remercier pour leur patience dans leurs explications de manipulations, souvent plus simples à pratiquer qu’à enseigner !

Au programme, divers ateliers récapitulant les techniques d’encordement, de progression et de secours sur glacier et  terrain d’aventure.

Rendez-vous au local du CAF à 9h pour l’organisation du co-voiturage et la récupération du matériel, puis arrivée à Pont Caffineau vers 9h30 pour s’installer en bas des voies … Voilà pour le planning théorique mais c’était sans compter sur la pluviométrie du pays nantais. Les précipitations des jours précédents ont en effet, fait déborder la Maine et rendu inaccessible les voies. Mais qu’à cela ne tienne, l’initiation aura lieu sur le parking pendant que le haut des voies est équipé par le reste des encadrants.

Les débutants et les plus expérimentés sont séparés en deux groupes de niveau. Equipés de la tête au pied nous voilà encordés sur le parking pour une journée d’apprentissage.

 

Sur le parking

•        atelier noeuds : le machard, le français, le demi cab, le mule, le cœur

Sur le papier : quelques nœuds de base aussi pratiques qu’important. Le machard et le français comme autobloquant (chacun à utiliser dans des situations particulières). Le demi-cabestan très pratique pour assurer en terrain d’aventure. Le mule pour bloquer un assurage sur demi-cab, très pratique pour se libérer les mains. Et enfin le nœud de cœur très utile pour créer un autobloquant, sans ficélou, avec deux dégaines et un mousqueton.

Sur un parking avec des débutants : quelques remarques reviennent souvent : « Par où on passe ce brin là ? » « J’ai pas bien vu » « tu pourrais me remontrer pour la 8ème fois »

 

•        atelier encordement neige/glacier :distance d'encordement et anneaux avec blocage sur mousqueton directionnel.

Sur le papier : apprendre la mise en place des anneaux de corde, technique de base pour l’encordement. Gestion de la distance entre les partenaires et manipulation de la corde. Explications sur comment gérer son encordement au cours d’une journée en fonction des conditions météo, de la pente et du terrain.

Sur un parking avec des débutants : une ribambelle de joyeux CAFeux encordés sur un parking à la vue des passants étonnés.

 

•        mouflage simple

Sur le papier : Technique permettant de remonter une personne coincée en crevasse à l’aide de nœuds autobloquant (ou maintenant de systèmes mécaniques) et d’un point d’ancrage installé dans la neige ou la glace.

Sur un parking avec des débutants : difficile de se mettre en situation sur un parking donc direction les voies pour des ateliers plus réalistes !

 

 

Haut des voies

•        atelier mouflage simple et double

Sur le papier : atelier consacré à nous expliquer les variantes de mouflage. Un mouflage double permet de démultiplier la force de traction, utile en cas de forte charge à remonter !

Sur les voies avec des débutants :après 10 minutes d’explications tout parait très clair mais arrivé devant la corde ce n’est plus le même tableau … Ca méritera un nouvel approfondissement !

 

•        atelier de remontée sur corde fixe

Sur le papier :technique permettant à la victime de se remonter elle-même d’une crevasse si ses capacités lui permettent. Utilisation de simples nœuds autobloquant (ou systèmes mécaniques) : un au niveau des pieds et un autre au niveau des bras. La méthode consiste à pousser sur l’étrier (bloqué par l’autobloquant du bas), à remonter l’autobloquant du haut puis à remonter celui du bas … et on recommence, comme une chenille !

Sur les voies avec des débutants : Une fois de plus la théorie est nettement plus abordable que la pratique. Rien de compliqué mais les nœuds coulissent mal (la poulie est en revanche très pratique) et les longueurs des ficélous mal réglées rendent la tâche beaucoup plus difficile que prévue. Qui arrivera le premier en haut ?

 

Voilà pour cette journée ensoleillé bien remplie, suivra un petit debreif et la proposition d’une nouvelle journée d’apprentissage en fonction des disponibilités des encadrants. 

CLUB ALPIN FRANCAIS NANTES-ATLANTIQUE
14 RUE BATONNIER GUINAUDEAU
44100  NANTES
Contactez-nous
Tél. 02 40 73 64 79
Permanences :
mercredi 19:00-20:30
Activités du club
Agenda