Carnet de route

WE polaire au Mont-Dore

Le 22/03/2014 par JOUAULT - Patrick

Vendredi 21 Mars - Nous partons pour Le Mont-Dore, il est à 17h10 au départ de Nantes.

23h30, nous arrivons à notre hébergement, avec quelques excuses à notre hôte qui nous demandait d’arriver avant 23h00. Mais bon l’accueil reste très sympa, par contre, aucune trace de neige ?

Lever 8h00 sous un ciel bas et gris – il a neigé pendant la nuit. Déjeuner à 8h30 et départ 9h00 vers la station en s’arrêtant chez un loueur de matériel de ski pour les chaussures qui manquent à certains.

 

Départ pour le Val de Courre – Alt 1746– Altitude départ 1350 m env.

Nous partons depuis la station sous un ciel très chargé, très vite nous nous retrouvons dans les nuages avec une visibilité faible. Nous atteignons le col  situé entre le Pas de l’Ane et le Puy Redon Altitude 1700 m environ. Le vent est terrible, il neige. Le temps de permet pas de passer l’autre côté vers Super Besse ni de faire un sommet en proximité. Nous continuons en crampon en direction du Pas de l’âne dans  une ambiance de grand nord. Les roches et la végétation sont couvertes de givre. Si nous rigolions la veille de l’absence de neige et de la douceur, pour le coup, on ne rigole plus, on en prend plein la pomme. Le Pas de l’âne est un col en arrête des blocs de pierre. Avec la neige, le brouillard et le givre, il y a une ambiance glacée magnifique. Superbe cheminement dans une ambiance polaire. Adeline décide de redescendre par les pistes. En bas nous nous arrêtons dans la salle hors sac sous le téléphérique pour déjeuner. Le temps ne se lève pas, nous déchaussons les ski pour une visite du Mont-Dore.

 

Départ légèrement plus tôt le lendemain. Le temps c’est un peu amélioré.

Nous partons pour le Val d’Enfer – depuis la station toujours. La neige tombée la veille nous laisse une couche de poudreuse vierge. Nous croisons un groupe du Club Alpin d’Angoulême ainsi que quelques skieurs. Superbe parcours dans ce Val qui monte progressivement jusqu’à la fin de l’ascension qui est assez raide sur les derniers mètres. Nous redescendons par le même chemin – descente géniale. Le temps se dégrade, nous retournons déjeuner dans la salle hors sac de la station. L’après-midi, après l’achat d’un forfait pour le Grand domaine skiable du Mont-Dore, nous cherchons les hors-pistes depuis l’arrivée du téléphérique. Avec le vent devenu violent ainsi que le brouillard, de nouveau nous nous en prenons plein la pomme. Impossible dans un premier temps de sortir des pistes tant les conditions sont difficiles. Nous découvrons bientôt l’accès à un 1er couloir tout en poudreuse. 6 ou 7 autre couloirs contigus suivront pour nous permettre de faire des descentes durant le reste de l’après midi.

16h30 nous stoppons et optons pour un vin chaud avec le retour sur Nantes.

 

Moralité :

-          Toujours se méfier du Sancy, car si on peut se moquer de sa modeste hauteur, les temps est quant à lui  tout ce qui a de plus éprouvant et changeant.

-          A peine 6 heures de voiture de Nantes, de la montagne avec un vrai caractère qui permet un vrai  WE de ski de rando et même de l’alpinisme.

 

Merci à Adeline pour cette expédition polaire mais sympa

 







CLUB ALPIN FRANCAIS NANTES-ATLANTIQUE
14 RUE BATONNIER GUINAUDEAU
44100  NANTES
Contactez-nous
Tél. 02 40 73 64 79
Permanences :
mercredi 19:00-20:30
Activités du club
Agenda