Carnet de route

Les trois conseillers de la Mourelle

Le 21/08/2014 par Matthieu Urvoy
======================================
Titre : Les trois conseillers de la Mourelle
======================================
Genre : action, aventure, spaghettis.
 
Direction, scénario : Guillaume, qui encadre sa première sortie d'Alpinisme
 
Casting : Anne, Karine, Clément, Adeline et Matthieu.
 
Date de sortie : du 6 au 9 juin 2014.
 
Synopsis : Avant que la neige ne nous fasse oublier les exploits de l'été, il est encore temps de faire le point sur les courses estivales. Au sommaire de cet épisode, les exploits de six valeureux cafistes en vallée de la Glère (Pyrénées).
 
J1. Préparation physique et technique au refuge de la Glère
 
Départ le vendredi soir de Nantes, nuit à Pau, puis montée à Barèges pour une petite randonnée vers le refuge de la Glère. Il est encore tôt, aussi les 6 grimpeurs forment 3 cordées et profitent de l'après-midi pour aller tatouiller le rocher, répéter quelques manips, et apprendre quelques noeuds de cravates. Les efforts sont récompensés, pour certains, par un bain entre les glaçons du lac de la Glère, et pour tous par un repas bien reconstituant.
 
J2. Arête des Trois Conseillers (AD)
 
Car oui, une journée bien remplie attend nos aventuriers le lendemain : l'arête des Trois Conseiller, un grand classique du coin. Une petite marche d'approche réchauffe les cuisses qui sont juste à point une fois rendus à la brèche de Néouvielle. L'hiver est peut-être parti, la neige est restée là : ça châle dur.
 
Les cordées se suivent sur le fil de l'arête. Matthieu et Adeline en premier, d'abord, bientôt dépassés par Clément et Anne qui, contrairement à certains, ne gaspillent pas inutilement toutes leurs sangles. Guillaume et Karine ferment la marche, et veillent au grain.
 
Après une première partie assez raide, on rejoint la fameuse boite aux lettres. Clément préfère éviter le service postal et passe à gauche par un dièdre en IV. Les quatre autres prennent la boite aux lettres ; par l'intérieur pour les plus fin(e)s, par l'extérieur pour les gros balourds. On retrouve ensuite le fil de l'arête par des gradins faciles ; Matthieu repère une alternative en la forme d'un beau dièdre à grimper en Dülfer, suivi d'un réta de toute première classe (NDLR : sur le ventre). Encore une grande idée.
 
L'arête devient alors plus horizontale, avant d'arriver à la "proue du navire" où les attend une belle dalle sculptée en III+. Le sommet est bientôt rejoint, après 4h d'escalade (à peine plus que l'horaire annoncé - hum). Reste ensuite la redescente dans un grand champ de neige défoncé --c'est fatiguant rien que d'y penser --, la remontée pour la brèche de Chausenque, et la descente finale sur le refuge qui sera atteint juste à temps pour l'heure de l'apéro. Ouf. Glou glou, miam, zzzzzzz. 
 
J3. Crêtes de la Mourelle (AD)
 
Après cette première journée d'échauffement, les six grimpeurs repartent le lendemain en direction de la hourquette de Mounicot, d'où on attaque les crêtes de la Mourelle. C'est Adeline qui part en tête, dans les traces d'Alain avec qui elle est déjà venue quelques années plus tôt (merci Alain pour cette belle longueur improvisée). Les autres, eux, suivent la bonne cheminée et rejoignent rapidement le fil de l'arête.
 
S'ensuit un joli ressaut (ne pas rater la grosse bacasse au fond de la fissure), puis une désescalade pour le plus grand bonheur de Karine et Matthieu. Anne et Clément sont déjà loin devant. Vient ensuite une belle dalle en IV, en chaussons ou en grosses selon les goûts de chacun. Et c'est déjà le sommet, qu'on redescend par une sente (celle de gauche, pas celle de droite) jusqu'à une brèche d'ou on reperd pied dans la pente neigeuse qui ramènera nos six grimpeurs au refuge. Toute la troupe rejoint ensuite la voiture : c'en est fini pour cette fois.
 
Making of : trois cordées, trois philosophies :
(1) Clément et Anne : discrets et efficaces, optent pour le bon chemin, et arrivent en haut avant tout le monde
(2) Matthieu et Adeline : ni discrets ni efficaces, ils préfèrent grogner et renfougner dans les passages qui permettent de contourner les facilités.
(3) Guillaume et Karine : tantôt devant, tantôt derrière, ils prétextent un mauvais niveau de grimpe (mon oeil) pour envoyer la cordée numéro 1 repérer le bon itinéraire ou la cordée numéro 2 pour voir par où ne pas passer.
 
A noter aussi la première édition de "Rattrape les affaires qui volent au vent" :
- première manche : un sac plastique, départ au refuge de Glère. Vainqueur : Matthieu.
- deuxième manche : une casquette, départ à la hourquette de Mounicot, Vainqueur : Clément.
- troisième manche : une caisse en plastique, départ au refuge de la Glère. Vainqueur : Matthieu.
Un grand succès.
 
Avis du public :
- "Voilà un beau relai !" (Guillaume, qui vient de mettre un coinçeur dans une fissure branlante - NDLR, pour la démonstration)
- "Sont bizarres, ces randonneurs, ils s'encordent dans les sentiers." (un vautour anonyme)
- "C'est mon frère, c'est mon frère !!" (un espagnol anonyme hurlant à la brèche de Néouvielle)
- "Un mètre, un becquet, une sangle." (ou l'art de la corde tendue selon Saint Matthieu)
- "Superbe course pour faire des spaghettis entre cordées" (un autre espagnol)
- "Il a l'air beau ce dièdre." (Matthieu)
- "Bordel, dans quoi je m'embarque ??" (le même, 4m plus haut)
 
Bande annonce :
J1. Entrainement - https://flic.kr/s/aHsjYPye9K
J2. Trois Conseillers - https://flic.kr/s/aHsjYPzv2p
J3. Crêtes de la Mourelle - https://flic.kr/s/aHsjYc1Hyp
 
Merci à tous !
================================================






CLUB ALPIN FRANCAIS NANTES-ATLANTIQUE
14 RUE BATONNIER GUINAUDEAU
44100  NANTES
Contactez-nous
Tél. 02 40 73 64 79
Permanences :
mercredi 19:00-20:30
Activités du club
Agenda