Carnet de route

160 km d'Aubusson à Treignac

Le 25/11/2014 par Françoise Valton

23 septembre 2014 : Le GR 4 vagabonde entre forêts et troupeaux de limousines en faisant de grands détours pour éviter la nationale Limoges-Montluçon. Il faut parfois emprunter le bitume pour limiter à 20 kms une étape commencée à 11 h à la descente du car de Guéret...

De vieilles balises métalliques annoncent des commerces qui n'existent plus depuis longtemps dans ces villages presque déserts, où les maçons creusois ont laissé leur empreinte.

A Banize, l'auberge de jeunesse a été aménagée dans l'ancienne poste.

Nous entamons, avec le responsable, la bouteille de Muscat (transvasée dans du plastique !) que nous transportons pour aider Paul à consommer son excédent de fruits secs...

 

24 septembre : Étape rondement menée ; à 14 h 30 nous arrivons à la ferme de Vassivière.

Le resto est fermé le soir, la boulangère plutôt revêche, mais la petite yourte est pittoresque !

 

25 septembre : Une très belle lumière et déjà des teintes d'automne dans la forêt.

Nous suivons, pour le plaisir, le chemin au bord du lac... Randonneurs ou cueilleurs de champignons, nous avons rencontré presque dix personnes, un record !!!

Un petit bateau-taxi nous ramène au départ de notre chemin vers Faux-la-Montagne.

Nous sortons d'un chemin marécageux dans un paysage agricole ouvert, bien différent des forêts creusoises ou de l'ambiance douce autour du lac de Vassivière.

Dernière heure le long du lac de Faux, plus encaissé et sauvage.

 

26 septembre : Gelée blanche... Écharpes de brume qui montent du lac de Chammet...

Prairies très vertes, herbes jaunes des marais, forêts de sapins... Festival de couleurs...

Le GR fait d'innombrables détours, mais la région regorge de chemins non balisés mais bien tracés et les cartes sont à jour ; même les petites routes sont si peu empruntées qu'on se demande pourquoi elles sont goudronnées.

A l'est, le Massif du Sancy et les Monts du Cantal.

Gîte en pleine nature, dans un foyer de ski de fond, avec un somptueux coucher de soleil pour clôturer la journée.

 

27 septembre : Le gîte est réservé pour ce soir, mais il est à au moins 40 kms ! ce sera donc d'abord taxi, puis chemins et petites routes.

Un moulin à eau rénové pour la pause du matin.

Les forêts de conifères succèdent aux forêts de hêtres.

La source de la Corrèze est cachée dans les arbres : une des mille « vacca » qui ont donné son nom au plateau de Millevaches.

 

28 septembre : Le balisage est aléatoire et la carte plus ancienne : le GPS va enfin pouvoir servir !

Longue journée, alternant forêts de hêtres, épicéas, bouleaux, châtaigners, pâturages et beaux villages de pierre aux maisons fermées.

Sur les 2 kms de route légèrement ascendante qui mènent à la ferme équestre de Tréphy, nous rêvons de Coca et autres boissons fraîches ! Mais l'endroit ne possède pas de bar... La cuisinière s'occupe aussi des chevaux et nous servira fort tard une délicieuse tarte au Cantal, dans des bâtiments du XVIIème siècle...

 

29 septembre : Le temps, lourd hier, a viré à la pluie... Nous rejoignons au plus court Treignac où un taxi nous conduit à la gare d'Uzerche. Pour admirer le Massif des Monédières, il faudra revenir !

CLUB ALPIN FRANCAIS NANTES-ATLANTIQUE
14 RUE BATONNIER GUINAUDEAU
44100  NANTES
Contactez-nous
Tél. 02 40 73 64 79
Permanences :
mercredi 19:00-20:30
Activités du club
Agenda