Carnet de route

Une semaine à Gavarnie

Le 19/03/2015 par Morgan Brinet

du 15 au 20 février 2015

J1 : Départ prévu à 9h30 chez Paul. J’arrive à 9h31, Paul était déjà au volant de sa voiture. RDV aux Sables d’Olonne pour une petite collation et prendre au passage 2 Vendéens, Bernard et Gérard … Le temps passe… bien installés en Vendée, nous arrivons quand même à partir vers 13h30.

J2 : Il fait beau, nous partons pour la journée au Pic Saint André (2609m). C’est une première pour moi, faire la trace, marcher sur une arrête, utiliser des crampons, et atteindre le sommet !

J3 : Constat au réveil : il y a 10 - 15 cm de neige de plus que la veille, la météo ne s’annonce pas très bonne. Nous partons quand même mais pour une école de neige. On commence par cacher des ARVA, puis courir pour les retrouver, une fois bien réchauffé on passe aux manipulations (relais sur piolet, etc)

J4 : Les choses sérieuses commencent, levée à 4h du matin, départ à 5h (1375m). Nous partons sur une course qui n’a pas été faite depuis les dernières chutes de neige 15 jours plus tôt (1.7m). Nous allons donc faire la trace …hum hum … il fait nuit, il y a du brouillard, la journée ne s’annonce pas simple. Arrivée au Refuge des Espuguettes (2027m), nous sommes bloqués par le brouillard, impossible de voir à plus d’un mètre. Une heure de pause et on repart tout droit sur le Petit Pimené (2667m), la pente est raide, on se relaie pour faire la trace (je prends la tête et dans un élan de motivation j’avance en oubliant que je suis suivi par des gens qui on 2 fois mon âge, on me rappelle à l’ordre « doucement Morgan »). Sommet (2667m) puis descente, sieste au soleil au refuge des Espuguettes, mes pieds fument, Bernard perd 10 fois ses raquettes, Gérard se prend les pieds et nous fait un « faceplan » dans la poudreuse, on sent bien la fatigue de cette fin de journée. Arrivée au Gîte, bière pour tout le monde.

J5 : Direction le Gabiétou ! 4h debout une nouvelle fois, certains sont même levés avant l’heure (mais comment font-il ?) départ par temps calme sous un ciel étoilé, magique ! Pour être plus légers nous partons sans raquettes, crampons aux pieds dans la poudreuse. Arrivée au pied du glacier vers midi, nous nous encordons, sortons les piolets, je suis avec Paul. Une fois en haut l’endroit est parfait pour notre petite pause. Je m’y verrais même faire un bivouac. Le retour se fait plus difficile, le soleil a transformé la neige, elle devient plus molle et la trace est irrégulière. On s’enfonce jusqu’aux genoux, mais il fait tellement beau, alors ça va. Retour au Gîte de Gavarnie à 18h. Demain dernier jour.

J6 : Jour du départ mais la matinée est libre, du coup, direction les pistes pour quelques heures de glisse. Ah c’est quand même moins physique. Retour l’après midi, les chauffeurs se font rares mais nous arrivons quand même à destination. Et si je devais résumé ce séjour en une phrase je dirais : « L’alpinisme hivernal c’est dur mais que c’est beau ! » Surtout avec la semaine que nous avons eu.

Merci à Paul pour l’organisation, le matériel, Gérard pour sa motivation et ses magnifiques photos, et Bernard pour sa pédagogie et sa passion de l’alpinisme.

Merci a Paul, Gérard et Bernard cette semaine en montagne et leurs bonnes humeurs !







CLUB ALPIN FRANCAIS NANTES-ATLANTIQUE
14 RUE BATONNIER GUINAUDEAU
44100  NANTES
Contactez-nous
Tél. 02 40 73 64 79
Permanences :
mercredi 19:00-20:30
Activités du club
Agenda