Carnet de route

partir quand même

Le 01/04/2015 par denis moreau

Semaine d'alpinisme prévue du 23 au 27 mars avec deux des plus grands alpinistes[1] du CAF de Nantes.

Dimanche 22/03 la météo annoncée mauvaise sur la Peña Telera, nous pensons annuler la sortie mais nous avons au CAF un expert météo Alain (Roblin) Gillot Pétré  qui condense les données de Météoblue, MétéoFrance et Aemet que nous voyons mauvaises ; mais lui ne lâche pas et nous convainc  de partir. Bien lui en a pris.

Nous arrivons à la Peña Telera jeudi soir sous un ciel couvert et nous montons nous installer  à la cabane de la Telera, 1550m. Décision est prise le soir de faire le Couloir Maribel le lendemain si les conditions sont bonnes.

Le vendredi réveil 3H, ciel étoilé la journée s'annonce belle. Nous progressons relativement bien jusqu'à l’entame du couloir en Y  où la neige est moins bonne et la première pente de neige à 45°/50°, pour arriver à la première difficulté du Maribel. Elle est laborieuse. Ce premier ressaut est d'environ 4 m de glace avec possibilité de passer sur le côté, mais la neige n’accroche pas sur le rocher ce qui rend le passage très délicat.  Nous sommes partis depuis 5H30 ce qui est beaucoup et grandit notre hésitation sur notre capacité à passer, en sachant qu'il reste 3 difficultés dans le couloir. Ceci nous fait sagement renoncer et nous redescendons sous un soleil radieux.

Le lendemain, Bigpollux préfère rester récupérer un peu, j'accompagne El Señor Meteo dans la Grande Diagonale (AD). Couloir mythique de la Peña Telera que je fais pour la 2ème fois avec autant de plaisir. Très Joli couloir, très varié,  pente de neige 45°/50°, ressaut rocheux, passage verglacé pour les mollets et le soleil : fabuleux.

Nous sommes de retour à la cabane vers 15h et là nous prenons une décision qui va casser le mythe de l'alpiniste du CAFde Nantes : nous décidons de dormir à l’hôtel et de manger un plat chaud. Nous trouvons un hôtel à Panticosa et nous avons de la chance[2], il fait restaurant. Nous descendons vers 20h30 pour le dîner et nous allons déguster un repas gastronomique : « sopa de cebolla » (brouet insipide de trempée d’oignons à moitié crus) , « arroz a la cubana » (œuf poché sans saveur à la sauce chimiquement rubiconde), et surtout « hamburguesa de la casa » (lorsque vous mangez un hamburger comme celui là vous donnez un 10/10 à Mac Do). On avait envie d'un bon plat chaud on a failli sortir le réchaud sur le parking de l’hôtel pour faire chauffer le lyophilisé qui nous restait.

Après 2 jours intenses physiquement nous passons notre dernière journée en raquettes autour de l'Ossau avec l'ascension de Pic Peygeret.

Super séjour, 3 jours de beau temps, 3 belles sorties et on se dit à l'année prochaine pour cette fois ci dompter le Maribel.

 

[1] Ben voyons…

[2] vu le repas qui va suivre, le mot « chance » n’est guère approprié.







CLUB ALPIN FRANCAIS NANTES-ATLANTIQUE
14 RUE BATONNIER GUINAUDEAU
44100  NANTES
Contactez-nous
Tél. 02 40 73 64 79
Permanences :
mercredi 19:00-20:30
Activités du club
Agenda