Carnet de route

Les crètes de la Mourelle

Le 27/06/2015 par VERMANDERE - Vasil

Le 21 juin, ‘y a pas que le HellFest à Clisson ! C’est le jour le plus long de l’année, alors on profite de la météo exceptionnelle en montagne.  Direction les Pyrénées, après Luz St Sauveur, on monte vers le Tourmalet et un peu après Barèges, on tourne chez Louisette. En route pour le refuge de la Glère, face au massif du Néouvielle. Thomas nous a organisé tout ça !

Samedi, marches d’approche : c’est l’occasion de se dire à nouveau "Oh ! il faut vraiment que j’apprenne à faire un sac plus léger !". C’est une piste pas très bucolique qui nous mène au refuge, mais on avale vite le dénivelé. En haut, c'est magnifique! Une fois installés, on en profite pour faire une marche de reconnaissance d’accès à notre course : les crètes de la Mourelle.

Dimanche, après une nuit reposante (chambre privative de 4, zéro ronfleur, grand luxe !), on est frais pour notre marche d’approche, la neige croustille sous nos pas, mais on se passe des crampons. Des membres du CAF de Tarbes se retrouvent en même temps que nous à la Hourquette de Mounicot, l’attaque de la course. Ils nous suivront tout au long de l’aventure. Nos 2 cordées évoluent en corde tendue sur les passages aisés. On fera quand même plusieurs relais pour s’assurer dans les passages des ressauts et cheminées. Le granite impeccable de ce massif ne résiste pas à Thomas et Julien qui viennent à bout de tous les passages. Bravo ! Une photo sur le sommet et nous prenons le chemin de la descente. La neige ramolie permet des descentes un peu plus cavalières. On passe par le lac det mail : pic nic obligatoire devant cette eau aussi magnifique que froide. Nous arrivons bien à temps pour le repas au refuge, en demi-pension cette fois, afin d’apprécier la bonne cuisine de Béatrice.

Le lundi, nous consacrons quelques heures à une école d’escalade en T.A. sur une dalle très accueillante, bien que défendue par un petit névé. La météo est encore et toujours irréprochable. On savoure bien ce moment.

Le reste se résume par une descente rythmée vers la voiture et un retour bien au chaud dans cette dernière. Bravo à Lise qui a subi l’enthousiasme de ces messieurs survoltés comme des p’tits garçons ! Pour sa première sortie en haute montagne, on ne tarira pas d’éloges quant à sa combattivité !

Thomas, Julien, Lise et Vasil

https://picasaweb.google.com/108469602596569352697/150621AlpiGlere







CLUB ALPIN FRANCAIS NANTES-ATLANTIQUE
14 RUE BATONNIER GUINAUDEAU
44100  NANTES
Contactez-nous
Tél. 02 40 73 64 79
Permanences :
mercredi 19:00-20:30
Activités du club
Agenda