Carnet de route

la jeunesse à Orpierre

Le 25/10/2015 par Dandelot Paul

Samedi 17 Octobre 2015

Samedi matin aux aurores, la troupe du caf de Nantes se retrouva devant le stade de la Bugallière.

Nous partîmes à 5 heures du matin après avoir rempli le coffre du camion coûte que coûte, mais en laissant quelques sacs.

Nous avons ensuite rattrapé le sommeil de la nuit passée, puis vers 9 heures du matin, nous nous sommes arrêtés pour un petit déjeuner.

Après avoir avalé un gâteau (très) beurré (mais délicieux) et des boissons, nous sommes repartis pour nous arrêter une nouvelle fois quelques heures plus tard (toujours et encore pour manger).

Dans le milieu de l’après-midi, la petite troupe est arrivée à destination et s’est donc installée.

Après la distribution du matériel, nous allons manger un repas préparé par Mireille et deux acolytes, pour ensuite nous coucher en vue du lendemain et des voies à monter.

Dimanche 18 octobre

Aujourd’hui, il est facile de résumer notre journée en quelques mots : pluie, pluie, et peut être encore pluie. Mais les intempéries sont loin de refroidir LE Paul Dandelot, qui, debout depuis les premières lueurs du jour, a rapidement voulu partager son enthousiasme avec nous, en nous sortant du lit à une heure plus que déraisonnable. Néanmoins, ce désagrément nous aura permis de profiter en avant-première du ciel menaçant depuis le haut des falaises, et surtout de grimper notre première (belle) voie de la semaine, avant que la pluie ne nous rattrape et ne nous contraigne à rejoindre notre habitat naturel. Enfin au sec, nous avons consacré le reste de cette journée à notre passion naissante pour le tarot, les films et les vivres de courses. Nous vivons à présent dans l’attente d’un repas copieux qui nous permettra de nous « refaire une santé » après cette journée pour le moins fatigante !

Lundi 19 octobre

En ce lundi après un petit déjeuner sympathique la petite troupe allait se séparer pour la première fois : certaines personnes ayant besoin de revoir les manipulations, un groupe de trois jeunes partit dans un secteur plus aisé sous la direction de leur maitre absolu : Paul. Le second groupe composé de Lucas Thomas Mireille Dalva et Arnaud prit la direction de l’Adrech pour des sensations plus importantes. La cordée de Lucas Dalva et Mireille a serpenté entre différentes voies alors que Arnaud et Thomas grimpèrent sur une paroi plus difficile. Ils ont finis sur des petites longueurs pour surpasser leurs limites. La journée commença pour tout le monde sous une nappe de brouillard épaisse qui se dégagea rapidement pour un soleil radieux. Cela permit à nos deux  groupes de grimper pendant toute la matinée et une grande partie de l’après-midi. Le retour se fit néanmoins en décalé de deux heures à cause d’une sieste impromptue du groupe de l’Adrech.

Mardi 20 octobre

En ce jour nous avons tous marché vers l’Ascle avec une marche éprouvante et avec LE Paul Dandelot. Dalva nous a perdus dans des chemins sinueux mais nous finissâmes par trouver le chemin. Nous arrivâmes à destination où chacun monta en fonction de son niveau. Mireille, Dalva, Adelaïde partirent dans une voie à caractères fantaisistes suivie de Lucas, Ugo (sans H). Jules et Arnaud partirent dans une paroi directe et raide et Paul et Tomas montèrent des longueurs difficiles ou Paul fit un vol dans une voie sous-cotée. Arrivé en haut, Arnaud installa un rappel mais il n’y a  que 3 personnes qui l’ont utilisé. Lucas, Ugo et Adélaïde se sont fait un petit salon de thé en bas de la voie et se sont reposés tout l’après-midi. Thomas emmena Mireille et Dalva dans une 5c+ mais ils durent tracter Dalva. Arnaud, Jules et LE Paul Dandelot montèrent dans la voie fantaisiste en corde tendue. Nous rentrâmes rapidement au gîte même si nous devions attendre Arnaud pour rentrer et prendre une douche.

Mercredi 21 octobre

Ce mercredi nous sommes allés faire la Grande Fistoire, une magnifique via ferrata. Pour nous y rendre nous avons dû faire une heure de route. Il faisait très beau mais un peu froid et Paul nous arrêtait régulièrement pour prendre de très belles photos. Nous avons traversé un pont népalais et trois tyroliennes en chantant la Marseillaise. Nous avons fait une pause, oh miracle demandée par Dalva, très agréable au soleil après la dernière tyrolienne. Au moment de repartir, cette chère Dalva s’est  rendue compte qu’elle avait perdu son portable. Nous avons dû refaire des courses car Lucas n’avait largement pas prévu assez de nourriture (et du cidre de qualité moindre).  Arrivés au gîte, nous nous sommes tous douchés avant d’aller faire une agréable balade dans Orpierre.

Jeudi 22 octobre

Jeudi matin, le temps est magnifique et une bonne journée s’annonce avec un p’tit dèj’ toujours devant Scooby-Doo. Le groupe monte jusqu’au site d’Adrech (avec un guide pas très sûr de lui) qui a déjà été arpenté par Mireille, Dalva, Lucas, Thomas et Arnaud. Ugo et Mireille furent heureux de sortir une longueur cotée 6a et Lucas et Thomas eurent le courage de choisir une voie avec un beau passage en 6b. Après avoir mangé un bon pique-nique, de nouvelles cordées se formèrent. Pour les personnes présentes, nous pouvions entendre Paul crier et déchirer le rocher pour atteindre Jules qui ne se sortait pas de sa voie. Arnaud et Thomas étant partis dans une voie plutôt compliquée, le reste de la troupe décida de partir avant. Les deux grimpeurs rentrèrent au gîte vers 18h30 accueillis par les autres jeunes qui se précipitaient vers le Proxi pour de nouvelles courses.

Vendredi 23 octobre

Aujourd’hui nous nous sommes séparés en deux groupes : Jules et Thomas, et les autres. Les autres sont allé dans le dièdre sud faire la grande voie de 7 longueurs pendant que Jules et Thomas allaient grimper sur une autre voie plus dure. Mais ils n’ont pas voulu tout faire en pensant qu’ils n’avaient pas assez de temps. Donc ils sont partis dans une voie plus facile, mais en voyant qu’elle était occupée par 3 groupes Jules a donc voulu descendre en rappel mais il s’est raté en se brulant les mains, thomas est donc venu le chercher comme un pompier. De l’autre côté, les autres s’amusaient dans leur voie. 3 heures plus tard ils découvrirent Jules mal à l’aise, Paul l’a donc emmené aux urgences à Sisteron.

Signés(ées) Adélaïde Dalva Jules Lucas Mireille Thomas Ugo







CLUB ALPIN FRANCAIS NANTES-ATLANTIQUE
14 RUE BATONNIER GUINAUDEAU
44100  NANTES
Contactez-nous
Tél. 02 40 73 64 79
Permanences :
mercredi 19:00-20:30
Activités du club
Agenda