Carnet de route

W-end Initiateurs Argenton les Vallées

Le 21/04/2011 par BERRY Yann

 

L’histoire commence dans un local aux abords de la Loire, un local aux dimensions réduites mais au cœur large et généreux. Vous l’aurez deviné, je parle ici du local du CAF de Nantes dont le chef spirituel, après consultation des oracles, décida d’organiser un week-end de révision des manips sur le beau granit des falaises oubliées d’Argenton-les-Vallées, anciennement Argenton-Château. C’est autour de la table du grand conseil que Paul, sa formation d’initiateurs, ses skieurs, ses alpinistes les plus chevronnés ainsi qu’un nouveau disciple (moi-même) élaborèrent les ultimes détails de l’organisation du week-end à l’aide des dernières Leffe qui restaient honteusement dans le frigo de la cafet’.

Après s’être arrêté au Calimero pour étancher sa soif, un premier groupe de téméraires se retrouve le samedi à 10h dans un pré aux senteurs ardéchoises sans aucune falaise à l’horizon… Perso c’est la première fois que je viens dans le coin alors je me suis dis : mais où sommes-nous ?? Après quelques minutes de marche dans les prés et d’escalade de clôtures nous arrivons au pied des falaises. Ouf !

Alors là c’est un déluge de nœuds qui vient inonder nos méninges suivi de répliques de manips en bas du mur. La tempête se calme, une fois les idées claires, chaque cordée prend le départ de sa voie. Les premiers de cordée passent sans broncher. Aux seconds de les suivre mais ce samedi 16 avril n’était pas un samedi ordinaire et tous les seconds de cordée ont brusquement été soit pris de panique, soit blessé ! Et ça en plein milieu de la paroi ! Néanmoins la panique ne l’emporta pas sur le sang-froid des premiers de cordée qui usèrent de toutes leurs compétences pour venir en aide aux blessés, aucune méthode ne fut mis en reste : mouflage, changement de tête d’assurage, portage sur le dos … Une fois les seconds remis de leurs émotions ce fut au tour des premiers de cordée de se sentir mal et de se faire secourir.

Les péripéties durèrent ainsi jusqu’en fin d’après midi. Le groupe de téméraires rejoignit le groupe des alpinistes qui, entre-temps, s’étaient installé dans le camping d’Argenton. Paul était en charge du repas du soir et c’est avec succès qu’il a assouvi la faim de son équipe affamée par sa longue journée d’effort. Pour ce qui est de sa soif, elle fut étanchée elle aussi : bières, vin rouge, muscat, pineau (merci Cécile !) ornaient la table de la terrasse. Boutades, potins, rires communicatifs … Paul qui termine la soirée en nous chantant des airs de son cru et hop dodo !

Après la sympathique soirée de la veille nous retrouvons notre granit sur une autre falaise non loin de la première. Ambiance montagnarde garantie ! Les révisions continuent. Aux blessés en paroi s’ajoutent les skieurs coincés dans des crevasses profondes de près de 20 m. Malgré l’objectif principal du week-end nous réussissons à nous faire plaisir dans de jolies voies.

Bref le week-end fut complet et plein d’émotions fortes .

Avant de reprendre la route de Nantes nous décidons de dire au revoir à Argenton en trinquant au Calimero. Finalement, nous rentrons les bras lourds des mètres de cordes avalés pendant 2 jours consécutifs mais heureux d’avoir révisé/appris les manips de bases pour assurer le sauvetage de personnes bloquées dans des zones verticales.

 

Merci à Paul ainsi qu’aux 9 autres participants pour cet agréable week-end que j’ai passé en leur compagnie.

Yann.

PS : nous avons perdu l’appareil photo dans une crevasse, il n’y aura donc pas de preuve de nos péripéties. Cependant je suis certains que vous nous croirez sur parole .


 







CLUB ALPIN FRANCAIS NANTES-ATLANTIQUE
14 RUE BATONNIER GUINAUDEAU
44100  NANTES
Contactez-nous
Tél. 02 40 73 64 79
Permanences :
mercredi 19:00-20:30
Activités du club
Agenda