Carnet de route

Du 17 au 20 mai : escalade à Calamès

Le 17/05/2012 par Vasil VERMANDERE

Et bah oui... chacun ses démons... pour les 2 groupes, c'était la météo. Vous avez certainement lu l'article de Denis.... Et bien pour cause de mauvaise météo, notre groupe a boudé les vautours de La Jonte pour retrouver la bande à Denis au pied du mont Calamès. Quelle rencontre inoppinée!

 

C'est vrai, Pascal avait tout mijoté aux petits oignons pour organiser "the trip of the year". Malheureusement la réunion d'urgence à la veille du départ a reprogrammé les GPS pour Tarascon-sur-Ariège.

 

Après une route nocturne, nous faisons un bivouac sur le parking de Bédeilhac. Quelques fraîches heures de sommeil nous péparent à l'arrivée de dizaines de grimpeurs matinaux. Pas froid pas peur, on "petit déjeune"! Et c'est parti. Myriam et Fabrice nous rejoignent vers midi. Au secteur de la "grande dalle", il n'y a pas foule. Et c'est sur ce miroir gratonnant que nous prenons notre première leçon d'humilité. C'est bon ça! Rocher magnifique et équilibre de rigueur, les pieds deviennent douloureux dans nos chaussons : cette escalade est parfaite pour réapprendre à charger ses pieds. La deuxième partie de journée continue au secteur des Murettes pour certains et en grandes voies au pilier des Cathares pour les autres. La journée est bien remplie et se termine tardivement.

 

Le lendemain, à 5h40... des grêlons gros comme des billes tombent pendant 15 min sur nos braves tentes. Scène appocalyptique. On en profite pour faire les courses. L'après midi sera passé au secteur des Murettes. Là bas, ça ne rigole plus, les projets sont nombreux et le rocher est génial. Les "ténors" du CAF tutoient le septième degré sous les encouragements d'Yves A., notre invité (qui lui, va plutôt taquiner au dessus!!!). Chutes et réussites sont au rendez-vous. La bière de l'apéro n'en est que plus savoureuse.

 

Samedi 19, le groupe entier marche vers le secteur Presse purée. 'y en aura pour tous les goûts et tout le monde assume l'escalade en tête sur des itinéraires bien verticaux et tout aussi exigeants. L'après midi, les énervés descendent vers le secteur des grottes... là, c'est le festival. Des vols et mouvements durs s'enchainent. Des réussites aussi. Vous avez déjà entendu Chris Sharma qui pousse des cris dans des mouvements durs? Et bien ces cris se sont reproduits au dessus de ces grottes! Peut être que ce sont ceux là même qui ont provoqué l'apparition de Mr. Gérard Pouliquen himself? Nous avons pu remercier Gérard, un des grands ouvreurs de l'Ariège, sinon le plus actif. Ce n'est pas la première fois qu'il voit le CAF de Nantes et il s'en souvient (Antoine Orlu par ex.). Son accueil reste toujours aussi chaleureux.

 

Le dimanche, la météo est déguelasse. Nous avons la chance d'avoir 1h sans pluie pour démonter les tentes. La route du retour est désolante de traffic et de mauvaise visibilité. Mais dans nos têtes aérées se bousculent déjà les souvenirs.

 

Bravo à tous les grimpeurs : Adeline, Lucie, Mathilde, Christophe, Fabien, Juan, Julien, Max, Michel, Vasil, Yves, Myriam et Fabrice.

Lien vers l'album Picasa.







CLUB ALPIN FRANCAIS NANTES-ATLANTIQUE
14 RUE BATONNIER GUINAUDEAU
44100  NANTES
Contactez-nous
Tél. 02 40 73 64 79
Permanences :
mercredi 19:00-20:30
Activités du club
Agenda