Carnet de route

Aventures à la cabane de Laiterine

Sortie :  WE en itinérant vallée d'Aspe du 09/02/2018

Le 16/02/2018 par Valéry Ferber

La lecture des prévisions météo n'avait rien d'enthousiasmant quand Guillaume posa la question qui hantait les esprits quand nous nous étions assis pour préparer la sortie :

"Alors, est-ce qu'on y va ?"

Les regards se sont cherchés quelques instants, mais l'amertume des annulations de sortie du mois de janvier, la grisaille nantaise dont il fallait absolument s'échapper et les cuisses excitées par les heures de running ont rapidement orienté la réponse. Un coin de ciel bleu le vendredi matin, un espoir d'éclaircie le samedi, il n'en fallait pas plus pour trancher. C'est parti. Où ? Ca on se sait pas, mais on y va !!

On passera rapidement sur les joies de l'entassement plus ou moins catholique dans les chambres de l'Hotel Ibis Budget de Pau (si ma femme savait ça, se dit-il ...), sur la tendre fermeté de Guillaume pour dynamiser les retardataires et sur le plaisir enivrant de la répartition du bois et du charbon. A 10 h, nous étions à pied d'oeuvre, sous le froid soleil matinal, les peaux collées et Julie était décidée à prendre le lead pour nous emmener dans un périple dont nous ne soupçonnions pas l'issue, en direction de la cabane de Laiterine.

"Valéry, on est dans quelle vallée ?, interrogea Guillaume

- Ben, euh, en fait c'est Julie qui a pris ma carte ...

- Vallon du Bitet, entre les vallées d'Ossau et d'Aspe. Ca peut servir pour appeler les secours, de savoir où on est."

"Quel nul", se dit Guillaume, "on n'est pas sortis de l'auberge".

Après la rencontre de Guillaume avec une nouvelle espèce, le renard-lynx, le rythme commença à inquiéter Bernard quand il comprit qu'il allait devoir contenir les assauts de trois trailers, menés par Fabrice, excité comme un husky qu'on a pas sorti depuis trois jours, et qu'il aurait peut-être dû réfléchir avant de se surcharger avec cette bouteille de rhum arrangé.

Mais la montée se déroula sans encombre, et les chiens fous furent chargés de la trace pour que Bernard puisse monter sa bouteille de rhum à destination. Et elle ne fut pas de trop, cette bouteille, dans une cabane passoire dont il fallut forcer (un peu) la porte, où le bois ne brûla jamais plus que quelques minutes, et où les matelas crasseux donnaient presque envie de tenter la nuit en igloo. Après une illusion de chaleur devant le feu éphèmère, par -3 °C dans la cabane, la nuit fut pourtant douce et longue (non, il n'y a pas de contrepètrie). Comme quoi ...

Après 2 bonnes heures de préparation et d'attente d'une vague éclaircie, Julie entraîna son petit groupe dans la terrible ascension de la Table de Ponce, cherchant sans relache, dans le vent piquant et sous les injonctions de Guillaume, la trace optimale entre barres rocheuses vertigineuses, pentes avalancheuses et corniches menaçantes. Après une pause express au sommet, elle chercha les passages les plus soufflés pour vérifier que les cailloux rayent bien les semelles de ski, ce qui s'avéra être concluant. Mais ce n'était pas le sujet le plus dramatique. Virage après virage, chute après chute, la neige fraiche mais durcie en surface par le vent était en train d'avoir raison de la technique de ski de Bernard. Dans sa dernière chute, son genou assuma les conséquences d'une fixation peut-être un peu trop serrée.

"Nous sommes à 100 mètres au-dessus de la cabane de Laiterine, dans le vallon du Bittet, entre la vallée d'Ossau et la vallée d'Aspe. Nous avons un blessé. Il ne peut plus descendre à ski. Le plafond nuageux est haut, on a la visibilité sur la vallée, l'hélico peut accéder à la cabane.

- OK. L'hélico arrive dans 20 minutes. Vous pouvez raccrocher"

Ca peut servir pour appeler les secours, de savoir où on est ...

S'en suivera pour nous une belle descente dans de la poudreuse et dans la forêt sous un soleil radieu. Nous aurons même le loisirs de croiser des chevreuils dans les bois.

 

A une prochaine jolie cabane







CLUB ALPIN FRANCAIS NANTES-ATLANTIQUE
14 RUE BATONNIER GUINAUDEAU
44100  NANTES
Contactez-nous
Tél. 02 40 73 64 79
Permanences :
mercredi 19:00-20:30
Activités du club
Agenda