Carnet de route

Gene, ou la passante du sous Sancy

Le 16/09/2018 par Paul Dandelot

Vendredi 7 septembre 2018 : la destination eût pu être le cirque de Troumouse en Hautes Pyrénées, Dame Météo et ses prédictions orageuses en décida autrement et le minibus de Maître Bernard nous convoya vers la chaîne des Puys, où le grand beau temps nous était garanti pour les trois jours à venir – la suite le confirma. Une fois enregistrés et installés au refuge du col de la Croix Morand, un décrassage cardio-musculaire nous mena vers les érubescences apaisantes et crépusculaires du Puy de Barbier, avant que la table du souper ne se revèle un authentique délice, ce que les autres soirées attesteront.

 

En ses terres de jeunesse tant chéries, Geneviève nous mène le lendemain en boucle et par le chemin des crêtes du et au col de la croix Saint Robert via le puy de Sancy en passant par les puy des Crébasses et de Cacadogne à la montée, le puy Redon, le puy de Cliergue et le Capucin à la descente jusqu’au Mont Dore. Mmmmm…. Dieu qu’elle était bonne, la vanille pistache d’un maître glacier avant cette enchanteresse remontée finale en sous bois par la Grande Cascade et le plateau de Durbise. C’était samedi soir et donc à prévoir, le gîte était en saturation d’effectif et la nuit allait conséquemment s’en manifester calorifique.

 

Dimanche, le véhicule restera au parking ce qui lui et nous fera le plus grand bien. Grande boucle d’une vingtaine de kilomètres qui révélera de bons exercices d’orientation hors piste vers le puy Corde, le lac de Guéry, les abords du puy Gros que nous contournerons par l’est, redescente aux faubourgs du Mont Dore avant de regagner l’altitude perdue par la cascade du Queureuilh. Petite promenade vespérale dans les ruelles médiévales de Besse-en-Chandesse. Et la truffade du soir, mes amis, à se mettre à genoux, et pas seulement à cause de la panse bien remplie.

 

Nous n’aurions pu quitter lundi les monts d’Auvergne sans emporter jambon, saucisson, viande de Salers, fromage homonyme et Saint Nectaire, et le besoin de recommander à tous cette adresse de la Croix Morand, ouverte toute l’année et optimale pour quelques jours de saines activités à 6h de route du pays nantais.







CLUB ALPIN FRANCAIS NANTES-ATLANTIQUE
14 RUE BATONNIER GUINAUDEAU
44100  NANTES
Contactez-nous
Tél. 02 40 73 64 79
Permanences :
mercredi 19:00-20:30
Activités du club
Agenda