Carnet de route

ski de rando en Champsaur

Sortie :  Ski rando en étoile en Champsaur du 26/01/2019

Le 23/02/2019 par Huvelin Bouard Bénédicte

Semaine en étoile Vallée du Champsaur (Hautes Alpes)

 

 

Un mois et demi avant le départ, premières rencontres entre les 8 participant(e)s un mercredi au local CAF, on fait connaissance l’ambiance est joyeuse.

Mercredi trois jours avant le départ, récupération du matériel et dernières instructions de la cheffe.

Samedi, la route et premier pique nique de la semaine. A l’arrivée, la bière est la bienvenue (le rituel ne changera guère de la semaine, le breuvage sera selon l’humeur chaud avec de la cannelle ou à 12,5º et légèrement jaune), puis repas et dodo.

Dimanche, le soleil caché dans les nuages n’est pas vigoureux, démarrage en douceur du gîte direction Orcières pour louer les 2 paires de chaussures qui nous manquent.

Nous enchaînons avec la 1ère randonnée.

Départ du hameau d’Archinard à 1600 m par une montée douce longeant le torrent du même nom jusqu’à la Cabane de Roinette (1950 m) ou nous pique niquons (photo1) puis bonheur de la descente entre les arbres, avec vigilance car le manteau neigeux n’est pas épais. Retour au camp de base c’est à dire le gîte de Chauffarel tenu par un sympathique couple de mushers et leurs 2 jeunes enfants.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=2021465184638934&set=a.127081060744032&type=3&theater

Lundi, 9 h 15 prêt pour notre Everest de la journée, le Piolit à 2464 m avec un départ à 1400 m près d’Ancelle. Il fait froid au fond de la vallée sans soleil. Le sentier monte dans la forêt gelée, les arbres sont couverts de la neige tombée la nuit nous offrant un paysage de carte postale (une photo2) avec au dos, un texte manuscrit et un timbre, info pour les jeunes).

Aujourd’hui, le Piolit restera inaccessible faute de temps car en fin de journée nous avons rendez-vous pour nous immerger dans l’eau au milieu de la neige. Nous atteignons un petit col vers Le Serre des Sagnes et redescendons, sur une neige excellente, en décrivant une grande boucle pour revenir sur le Saut du Laire. Le soleil est resté présent, encore une belle journée de randonnée.

17 h il gèle déjà, en maillot de bain nous nous immergeons dans un trou noir entouré de blanc, l’eau avoisine les 40º (photo 3). Un dernier rayon de soleil orangé sur les sommets nous environnants et la nuit tombe laissant la place aux étoiles, moment magique. La température extérieure gèle doucement notre apéro ; pain, saucisson, fromage ainsi que les cheveux mouillés, seul le vin restera liquide. Il n’y aura pas de courageux pour aller se baigner dans le Drac ni même dans le tonneau empli d’eau glaciale comme l’incitais notre hôtesse.

Mardi, 8 h 51,  -17º :  à l’arrivée au hameau de Prapic  une voiture nous coupe la route dans une grosse montée nous obligeant à nous arrêter, le démarrage en côte à raison des chaînes à neige qui cassent sur les deux roues, pas le choix, elles terminerons la journée !

Au programme Prapic 1500 m, saut du Laire 1886 m  avec le Mourre Froid 2993 m pour objectif. Le soleil présent commence à nous chauffer agréablement. Nous empruntons un chemin de randonnée avec beaucoup de « raquetteurs-euses », les « bonjours » sont échangés à intervalle régulier.

Nous bifurquons sur un sentier purement randoski avec une montée très raide qui nous prend beaucoup de temps et dans laquelle nous avançons avec prudence. Le chemin est ouvert par notre chef-bis supervisé par la cheffe-cheffe. Nous mettrons du temps à en sortir, le Mourre Froid ne nous verra pas cette fois ci.

Quelques belles courbes plus tard nous voilà de retour devant notre breuvage du soir.

Mercredi, nous partons ski au pied du gîte (1250 m) via le GR50. Celui-ci monte dans la forêt, la neige n’est pas épaisse et la glace omniprésente. 1,5 km après la station de ski de Serre-Eyrauds nous bifurquons à gauche sur un itinéraire de skirando et arrivons vers 13h30 à la cabane de l’Aupette (1930 m) chemin faisant nous sommes dépassés par 2 skis- randonneurs qui avancent bon train, d’ailleurs nous suivons aussi des traces fraîches, il y en a d’autre devant nous. 14h30 nous avançons sur une crête avec une vue magnifique (photo4) L’heure tourne et nous arrêtons l’ascension vers 2120 m alors que devant nous les skieurs qui nous ont doublées ont atteint une arrête à 2400 m et redescendent en laissant une belle trace, nous les regardons avec envie. Nous redescendons après le cérémonial des peaux à retirer et des chaussures à régler.

Super descente dans la poudreuse puis les arbres. Nous chaussons une fois encore les peaux pour atteindre les pistes de ski de Serre-Eyrauds, malgré les chutes de neige de la nuit, celle-ci n’est toujours pas épaisse dans la forêt et le GR50 n’est pas descendable à ski c’est donc à pieds et parfois sur les fesses (souvenez-vous de la glace) que nous redescendons dans la vallée et retrouvons le gîte et … notre breuvage du soir…

Jeudi, la neige tombe, cette fois il y en a trop ! Pas de ski de rando le risque avalanche est fort et la visibilité quasi nulle. Nous visitons Orcière et faisons une marche en fond de vallée du Drac et … retrouvons le gîte et …

Vendredi, même situation la neige tombe suivie de la pluie, nous allons à Gap en touriste.

Samedi le retour.

Lundi 11 h j’accompagne Francis pour payer le véhicule et se faire rembourser par le loueur les 2 paires de chaînes à neige (1 paire prise avec la location et l’autre achetée sur place pour remplacer le jeu cassé) ce fut chose faite, merci à l’agence pour sa compréhension.

End

Jérôme

Photo 1 https://photos.google.com/share/AF1QipP9OBGJZny8b3oEU7uRJ_pvhQaKS6I7Aitn4oOXb02NXOQAo1o5riUkSfWTPwA-7w/photo/AF1QipPPpZ2WLGzo9hOsnJqhlySPD-S1Z62Sq9pw29wS?key=Q1l3TTBubE05c1I4SFgwdGhlcDNEemxLQTg2WGJRhttps://photos.google.com/share/AF1QipP9OBGJZny8b3oEU7uRJ_pvhQaKS6I7Aitn4oOXb02NXOQAo1o5riUkSfWTPwA-7w/photo/AF1QipPPpZ2WLGzo9hOsnJqhlySPD-S1Z62Sq9pw29wS?key=Q1l3TTBubE05c1I4SFgwdGhlcDNEemxLQTg2WGJR







CLUB ALPIN FRANCAIS NANTES-ATLANTIQUE
14 RUE BATONNIER GUINAUDEAU
44100  NANTES
Contactez-nous
Tél. 02 40 73 64 79
Permanences :
mercredi 19:00-20:30
Agenda