Carnet de route

Raid itinérant, de pont d'Espagne : à presque 50m !

Sortie :  Raid itinérant autour de Bachimana du 23/03/2019

Le 18/04/2019 par Patrick JOUAULT

Patrick débordant d’énergie et d’enthousiasme a embarqué avec lui Pierre, Claude, Bernard, Patrice, Raphaël et Isabelle pour un itinéraire inédit.
•    JOUR 1 : le samedi 23 Mars (2m m_640km) - soleil +++
Nous sommes partis de Nantes pour Pont d’Espagne avec un minibus avec un système de fermeture défaillant : en mode toujours ouvert ! Merci Europcar pour la qualité des véhicules mis à disposition ! Première nuit au refuge du Clot « à presque 50m » du parking (une adresse à retenir).
•    JOUR 2 : (1522m _9h, +1250m) - soleil
Dimanche, départ à 8hpour le Refuge des Oulettes de Gaube par le col Peyrot (2650m_+1128m_8.4km). Un itinéraire peu fréquenté qui démarre par le contournement du pic de Gaube et le départ d’une trace assez raide, en forêt. Nous enchaînons les conversions entre les arbres le long du ruisseau de Pouey Trenous. Une fois à découvert, nous poursuivons notre ascension dans le vallon sauvage et de toute beauté. Au col nous découvrons une vue grandiose sur le massif du Vignemale. Magnifique neige transformée pour la descente par une petite gorge très resserrée avant de retombée sur l’itinéraire classique.

•    JOUR 2 : (2150m _11h_6,3km +/-1700m) - soleil+++
Réveil à 5h pour un départ 1h plus tard : objectif Vignemale.
Montée par le pied de la face nord du Vignemale en coté du glacier du petit Vignemale jusqu’à la Hourquette d’Ossoue (2734m). Le Vignemale est surplombé d’une lune rosissante sous les couleurs du soleil levant.
Puis bascule et descente pour récupérer en portage le chemin d’été déneigé, au-dessous refuge de Bayssellance (2651m). Nous reprenons la montée au pied de la moraine du glacier d'Ossoue que nous remontons jusqu’au pied du Vignemale. Nous terminons en piolet/crampons. Nous en profitons de la vue pour chercher l'iténaraire du lendemain, coté espagnol,  qui semble bien peu enneigé? Descente, puis à l’abri du vent, nous déjeunons avant de rentrer par le même itinéraire.
Nous passons la soirée avec l’équipe du PGHM.

•    JOUR 3 : (2150m _8h_ 10,5km_+1524/-1535m) - soleil+++
Bascule au refuge de Bachmania par Col des Oulettes (2606m) pour passer la frontière Espagnole. Nous enchainons par la descende par le vallon du rio Ara qui nous semblait bien "sec" la veille. Finalement, nons descendons dans la petite gorge qui est bien bouchée pour une descente ludique dans le lit tortueux et suffisament eneigé. Remontée par le Collado del Letrero qui est bien raid sur la fin (2642m) et où les rafales de vents nous emportent et donnent un souffle de liberté à l’une des moufles de Pierre. Descente vers le refuge de Bachimana dans un cadre presque fantastique. Pause déjeuner, à l’abri du vent, avant d’entamer les traversées de lacs : 1, 2 et 3 !
A presque 50m de l’arrivée au refuge, Patrick part à la recherche du portable d’Isabelle (le lieu de la dernière photo a été mémorisé et il sera retrouvé précisément à ce lieu,  planté à la vericale !)
Le confort et les douches chaudes du refuge nous récompensent des 3 premières journées intensives.
•    JOUR 4 : (2197 m _4h_ 4km_x 2 (AR)+588/- 588m) Pico de los Batanes (2909m) - soleil mais vent frais
Il y a comme un délitement dans l'air? "C'est dans 50m", ça ne marchera pas aujourd'hui? Depuis le début, on a pas fait des bonnes journées, donc pas d'impératif de destination, on se fait plaisir et... tranquille! On monte quand même au col entre le Pena de Xuans et le Pico Serrato. Beaucoup de vent pour faire le sommet du Dientes de Los Batanes. Ca tombre preque bien! demi tour et descente au refuge. Dommage que la neige n'a pas encore eu le temps de transformer, la descente est bof!  
•    JOUR 5 : (2197 m _6h_ 5.20km x2 (AR)+ 689/- 689m) - soleil
Objectif Cuello del Infierno (2721m). Bel itinéraire dans un valon large parsemé de mamelons et où serpente un petit cours d'eau. Arrivée au col, c'est trop bête, Allez, crampons / piolet et dans 50 m et on est au Collado de Piedrafita! Isabelle et Raphaël se rebellent : sieste au soleil, à l’abri du vent. Et là, vous allez pas nous croire, il ne reste que 50 m pour le Pico de Pondiellos! même pas la peine d'insister, tout le monde y monte comme lancé vers un destin! Quelle équipe! Retour par le même itinéraire dans une neige trop bonne!!!
•    JOUR 6 : (2197 m _8h_ 13 km _+902/- 1224m) - temps voilé
Retour en France, au refuge Wallon,  par la Fourqueta de bachimana, puis le col de la Fâche. Nous abandonnons collectivement l’ascension Pene d’Aragon face aux conditions de vent et de neige.
Patrick n’a pas son compte et souhaite profiter de son séjour à fond. Une fois les chambres prises au refuge Wallon , il repart faire le sommet le plus proche pour rentrer juste à l’heure du diner !

•    JOUR 7 : (1865 m _11h_ 640km) - soleil!
Retour à Nantes : La descente à Pont d’Espagne est assez déneigée, nous multiplions des chaussages, déchaussages et portages pour terminer par la rituelle séance de skating !
Pause déjeuner à Argelès-Gazost







CLUB ALPIN FRANCAIS NANTES-ATLANTIQUE
14 RUE BATONNIER GUINAUDEAU
44100  NANTES
Contactez-nous
Tél. 02 40 73 64 79
Permanences :
mercredi 19:00-20:30
Agenda