Carnet de route

SPEED-JEOLES

Sortie :  Randonnée Alpine du 08/06/2019

Le 12/06/2019 par JONCHERE Bernard

Une première sortie de la nouvelle section « Rando Alpine » du CAFNA écourtée par une météo défavorable.

Le séjour d’une semaine autour des refuges d’Espingo et Portillon (Haut Luchonnais), proposé et encadré par Bernard et Bénédicte, s’est transformée en « Week-end Speed-jeoles ».

Les prévisions météorologiques étant favorables samedi et dimanche,puis moyennement certaines pour le reste de la semaine, nous décidâmes de partir malgré le passage la veille de la tempête « Miguel ». Nous avançons le départ de 9h00 à 7h00 pour permettre de monter directement au refuge d’Espingo dans l’après-midi et ainsi gagner une journée de beau temps.

Arrivés vers 15h00 aux Granges d’Astau (Luchonnais-1139m). Le temps est beau, ensoleillé, et en ce week-end de Pentecôte il y a du monde sur la route du lac d’Oô (1489m). Notre groupe composé de : Bénédicte, Bernard, Jean-Claude, Jean-Marc, Michel-Henri et Philippe ; monte sans difficultés au refuge d’Espingo (1967m), le point de départ de nos futures aventures.

Après l’installation au refuge et renseignements pris auprès du gardien (météo et enneigement), nos cadres nous proposent de faire le Spijeoles (3065m) dimanche au lieu du Quayrat prévu(3060m). En effet la pluie risque de s’inviter en milieu d’après midi et la descente est moins risquée sur le Spijeoles que sur le Quayrat.Le projet est validé : « Nous sommes prêts ».

Dimanche, départ vers 6h30. Il ne fait pas froid. Du refuge à la passerelle (2099 m) qui mène au refuge du Portillon, des nuages passagers pleurent quelques gouttes en passant, rien de méchant ni d’inquiétant. L’occasion pour Bénédicte, Philippe et Jean-Marc de s’attarder à prendre des photos de la flore bien présente de part et d’autre du sentier pavé de grosses roches plates.

Quelques mètres avant la passerelle, nous quittons le sentier principal pour nous élever sur une sente vers l’Ouest, à peine marquée et parfois masqués par des névés résiduels en ce début de saison.Reprenant plein Nord, après le passage d’une première vire, nous sommes sous le pic desSpijeoles.La neige est installée, épaisse et molle. Pour assurer le pas nous chaussons les crampons et contournons le pied du pic vers le col qui masque un petit lac.

Là, notre compagnon Jean-Claude est « dans ses limites ». Il décide d’arrêter et d’attendre notre retour à l’abri dans les blocs. Un groupe de Toulousains qui nous précédait l’accompagnera sur la descente. Ce sera pour lui l’occasion de voir des traces fraiches d’un ours qui rode dans le secteur.

Jean-Claude en sécurité, le reste du groupe continue sa progression à l’assaut du pic. La dernière montée vers le sommet est plus raide et dans cette neige inconsistante, certains s’enfoncent à mi-mollets, voir aux genoux. Près des 3000m, après 1000m de dénivelé et un temps d’adaptation un peu court, on prend notre temps. Les appréhensions du départ sur les capacités personnelles de chacun s’effacent. L’accès rocheux au sommet n’est qu’une formalité.Nous y sommes ! Premier 3000m du groupe Rando Alpine du CAFNA.

Après la séance photos de rigueur et la bolée d’air pur, nous entamons le retour par le même itinéraire. La pause casse-croute en milieu de descente s’impose (il faut satisfaire les estomacs qui grognent). 7h00 après le départ nous sommes de retour au refuge. La pluie n’est toujours pas au rendez-vous et nous retrouvons Jean-Claude.

L’annonce météo du soir n’est pas favorable à l’ascension du Quayrat que nous aurions souhaité faire le lendemain. Espérant le retour d’un temps meilleur, nous décidons pour demain,de programmer une rando sur le GR10 en direction du Pic de Céciré.

Au réveil, ce lundi matin, il n’y a aucune visibilité au-delà de la terrasse du refuge. Le gardien nous annonce de la neige pour mercredi et des conditions de rando délicates pour jeudi et vendredi malgré le retour du soleil. Nous choisissons alors de faire nos sacs et de redescendre.

Au bar des Granges d’Astau nous décidons de rentrer directement à Nantes dans l’après-midi. La semaine de rando alpine s’est transformée en « Week-end Speed-jeoles ».

Malgré les conditions, l’expérience est positive pour chacun des participants. Le projet Espingo-Portillon reste ouvert, avec de meilleures conditions météo et plus tard dans la saison estivale.

Philippe

CLUB ALPIN FRANCAIS NANTES-ATLANTIQUE
14 RUE BATONNIER GUINAUDEAU
44100  NANTES
Contactez-nous
Tél. 02 40 73 64 79
Permanences :
mercredi 19:00-20:30
Agenda