Carnet de route

Escalade en Catalogne - Abella de la Conca

Le 28/10/2019 par MARCHAND Jean-Etienne

Au cœur du petit village bien tranquille d'Abella de la Conca coincé entre les falaises Catalanes, le gîte de Nicolas nous accueille en cette fin de journée. Tugba nous a déjà concocté de quoi prendre des forces pour cette semaine de grimpe. Déjà autour du village il y a de quoi faire (il y a même des spits dans la cours intérieur du gîte!). D'ailleurs à peine installés ça discute déjà sérieusement matos et topos, au programme : grandes voies semi-équipées. On l'aura vite compris, dans le secteur même quand il y a des points, il vaut mieux avoir quelques coinceurs sur soi! Donc petit briefing sur la pause de coinceur par Olivier, une bonne nuit de sommeil et c'est parti...

 

1er jour : direction secteur Roca Viella à ½h de marche du refuge au milieu des amandiers, dès le premier jour ça coince dur sous les vautours !

-Lo Gal Pinto : 160m TD- P2, je m'engage avec Samuel et quelques petits friends bien utiles. Le passage en 6a en traversée est assez fin mais bien protégé. Très belle voie pour découvrir le secteur !

Juanjo Garra : 175m TD P2+, nettement moins équipée, plus le choix il faut s'engager dans la longueur en 6a, facile pour Julien suivi en second par Marion, Samuel transpire un peu plus et blinde les fissures de coinceurs,... ça passe !

Bon Voyage parmi les anges : 400m TD- P2 : la classique du secteur réalisé par Olivier et Claire dès le premier jour, l'ambiance est garantie le long du pilier puis par un passage de blocs en équilibre on accède au sommet de l'arche : magnifique ! Descente façon via ferrata, du vrai terrain d'av' jusqu'au bout ! (Nous avons trouvé les 2 dernières longueurs moins intéressantes et optionnelles, descente par le chemin au pieds de l'arche).

 

2ème jour : Couennes au secteur Eglesia, mention spéciale pour Samuel qui sort la 7a sous la pluie mais comme personne ne s'est décidé à réitérer l’exploit, on se repli pour un tarot (il était temps pour moi de réviser les fondamentaux...)

 

3ème jour : on prend le minibus pour Vilanova, les falaises impressionnantes annoncent la couleur, légèrement déversantes, les voies sont nettement plus physiques ici ! Claire et moi partons dans Amatista (120m, TD, 6a, P2 mais bien équipée) pendant que les autres cordées prennent le versant opposé. Nous profitons du soleil même si le gaz aux relais ne nous invite pas à s'attarder... Surtout que nous sommes surveillés par Julien et son zoom redoutable ! Marion et Samuel reviendront un peu fatigués de Rampas Invertidas (TD, 6a+, P1) apparemment bien physique et engagée sur la première longueur mais sauvés grâce à la maîtrise du clipage sur bâton.

Plus tard au gîte, on soupçonne Tugba d'avoir assaisonner le dessert de manière inhabituellement psychotrope... Fous rire / Marion et Samuel incontrôlables

 

4ème jour : chaque cordée part de son côté jusqu'au message de Julien en fin de journée : le sauna est chaud ! Et voilà les cordées qui repointent leur nez ! Ambiance bière, vapeur et bassin sous les étoile.

 

5ème jour : Olivier et Nicolas notre hôte partent équiper une nouvelle voie en face du gîte : Democràcia i Llibertat (160m, 6b (A0/5+ obl.) , P2). Pendant ce temps je m'engage par erreur avec Claire et Julien dans une voie inconnue qui nous aura valu des émotions et quelques désescalades pour finalement arriver au sommet par Los Aberronchaos (D+,160m, P2), on comptera les bleus plus tard au gîte mais ça valait le coup !

Pour ceux qui en doutait le Président est toujours en forme après être sorti (presque) sans assistance de la dernière longueur de Lo Gall Pinto en tête suivi par Marion qui a réalisé pour l'occasion des progrès impressionnants en terme de communication non violente ! ;)

Petite photo de groupe au sommet pour en témoigner et c'est reparti pour quelques couennes de fin de journée.

 

6ème et dernier jour : Première répétition de Democràcia i Llibertat par Marion et Julien ; révision de la cotation revue à la hausse mais ça passe ! Avec Cyrille nous choisissons 2 classiques du secteurs : Mariquita Perez (120m, D+ 6a, P1+) et la Pepa (120m, D+ 6b, P1), plus technique que la 1ère, Cyrille avec un zen parfait passe tranquillement le passage en 6b à l'aide d'une pédale (il faut dire que l'artif. ça le connaît après une journée avec olivier à Villanova!)

Le soir au gîte on essaye de faire boire Jean-Claude afin de connaître les aventures secrètes du CAF ♥(*). A 22h nous sommes enfin rejoins par Olivier et Samuel après 9h de grimpe à Montrebeil dans les 12 longueurs du dièdre gris de la Paroi de Catalogne (410m, TD+, 6a+, P3)

« Très bel itinéraire au milieu d’un mur fantastique.
5-6 surplombs qui passent très bien en libre, incroyable »
 Olivier

Prêt à repartir pour de la couenne à la frontale ?

 

Merci spécial à Tugba pour les repas délicieux et végétarien tout au long de cette semaine, à Julien maître du sauna et bien sûr Jean-Claude et Samuel pour l'organisation.

 

 

*Pour des raisons de confidentialité imposées par la charte d'honneur du club rien ne sera dévoilé dans ce rapport.







CLUB ALPIN FRANCAIS NANTES-ATLANTIQUE
14 RUE BATONNIER GUINAUDEAU
44100  NANTES
Contactez-nous
Tél. 02 40 73 64 79
Permanences :
mercredi 19:00-20:30
Agenda