Carnet de route

Une fête du travail humide à Calames

Sortie :  4 jours de grimpe dans les Pyrénées du 12/05/2016

Le 01/05/2014 par Beraut Quentin

Le chef : Antoine.

Les enfants : Gwenaëlle, Dorothée, Mathilde, Lise, Morgan, Gaël et Quentin.

 

 

RDV Mercredi  30 Avril chez le loueur à 18h. Sept participants sur huit sont présents et à l’heure ! Le dernier, que nous ne nommerons pas, était en charge de beaucoup de chose, mais malgré le fait qu’il était en vacances, il n’a pas réussi à gérer l’horaire de départ ! Pas bien grave, nous prenons la route un peu en retard dans notre beau véhicule neuf places de la marque au losange. Une belle bête de 115 CV et seulement 5000 km au compteur. La route se passe dans la bonne humeur. Les enfants font connaissances, ca papote dure dans la camionnette. Après quelques 600km +, et environs 7h (avec les pauses) nous arrivons à bon port dans notre camping 4 étoiles. Nous prenons résidence dans un « cottages » luxueux qui nous permettra de passer ce petit weekend montagnard bien au chaud ! Peu de temps après notre arrivée, tout le monde est couché.

Le lendemain, Jeudi 1er mai, nous sommes motivés à bloc pour aller grimper les grandes voies de Calames. Malheureusement,  la météo n’est pas de notre côté. Après un bon petit déjeuné et une bonne analyse des prévisions météo, nous décidons d’aller faire une petite rando dans les environs.  Un petit échauffement avant de voir le ciel se dégager. En milieu d’après-midi, le ciel s’est suffisamment dégagé et nous pouvons rejoindre les falaises de calcaire. Une bonne petite marche d’approche plutôt incliné pour nous amène sur le spot de Papy, mais aussi sur la zone « initiation » pour les plus téméraires d’entre nous ! Finalement nous passons  quelques heures  sur le spot, puis nous rentrons en début de soirée dans notre « chalet » de montagneJ. Les équipes s’organisent pour l’ouverture de quelques bouteilles à bulle ainsi que la préparation d’un bon repas. Nous passons la soirée à faire des prévisions pour le lendemain. La météo ne s’annonce pas très bonne, mais le chef à un plan. C’est donc pas plus inquiet que ça que la grande équipe mange et bois dans cet univers humide et verdoyant de l’Ariège.

Vendredi 2 mai, la météo ne s’est pas planté… c’est gris… et très humide !  Nous ne nous pressons pas vraiment au petit déjeuné car cette fois ci, c’est sure, la journée ne sera  pas bonne.  Le matin est consacré au ménage et aux courses, puis en début d’après-midi  nous allons dans une très belle salle d’escalade dans le village d’Auzat. Evidemment, en salle on se fatigue plus vite, alors au bout de 3 à 4 heures intensives, tout le monde est épuisé, et les sportifs sont plus que motivés pour retrouver le bungalow. Pas de surprise, les marques sont vite trouvées. Certain courent  vers la douche, pendant que d’autres ouvrent les bières. Les plus fainéants se tournent  vers la cuisine pour préparer encore un bon repas.  En tout cas la soirée humide et les prévisions d’humidité du lendemain nous motive à fond pour la soirée. Les verres de champomi et de jus de raisin s’enchainent.  La soirée se passe bien. Les enfants s’éclipse petit à petit mais 3 résistants se livrent batails jusqu’à une heure avancées !

Le lendemain matin, en ce samedi 3 mai, les prévisions d’accalmie sont au rendez-vous mais les falaises sont encore trop humides pour accueillir des grimpeur du CAF de Nantes. Nous décidons de partir pour une petite rando autour du rocher de Calames. Après quelques kilomètres de marches et une bifurcation manquée, nous trouvons un endroit magnifique. A mes yeux, ça ressemblait à un jardin paysagiste au sommet d’une falaise. Incroyable. Un endroit excellent ou nous avons piqueniqué avant de redescendre en direction d’une fin d’après-midi de grimpe. Nous nous dirigeons vers le spot  de la grande Dalle. Les voies sont vraiment limite sèches mais nous parvenons quand même à passer quelques heures sur cet autre secteur de calames.   Le soir nous rentrons avec un gros programme pour le lendemain. Les prévisions sont excellentes pour ce dimanche. La soirée passe et nous allons vite nous coucher pour être sur de profiter.

Ce dernier jour, le dimanche 4 mai, la météo a vu juste. Le soleil est au rendez-vous. Nous nous pressons pour vider et nettoyer notre château. A 9h, nous sommes sur le parking au pied des voies. Vers 9h 30 nous sommes prêts à grimper. Certain partent sur des grandes voies pendant que d’autre découvrent plusieurs endroit sur le secteur de Papi. Tout le monde se défoule bien et essais d’en profiter au maximum. Au bilan, une belle chute de pierre, ainsi qu’un Reverso ! Port du casque obligatoire sur le site de Calames. Vers 13h nous redescendons au parking pour manger puis prendre la route en direction du nord.  Vers  21h nous arrivons aux portes de Nantes. Notre beau fourgon se décharge de ses occupants au fur et à mesure. 

 

Bilan :

Malgré la pluie, nous avons réussis à grimper tous les jours dont 3 jours en extérieurs. Les petites rando et la bonne humeur du groupe ont permis de passer un super weekend en Ariège.

Merci Antoine pour l’organisation et merci aux autres pour les conneries du weekend !

 

A bientôt.

 

Quentin

 

Allez aussi voir les photos de Lise

CLUB ALPIN FRANCAIS NANTES-ATLANTIQUE
14 RUE BATONNIER GUINAUDEAU
44100  NANTES
Contactez-nous
Tél. 02 40 73 64 79
Permanences :
mercredi 19:00-20:30
Activités du club
Agenda